"CE QUE TU AIMES,LAISSE-LE LIBRE"

En cendres

Je ne suis qu’une forme aux contours incertains

Avec un regard morne un tantinet hautain

J’avance à l’aveuglette et je suis mal luné

Une pièce sans fenêtre avec vue sur mes pieds

À force de malentendus je suis mal-entendant

Et ces déjà-vus me rendent malveillant

Je ne fume plus mais je pars en cendres

Combien de temps me faudra-t-il encore attendre

Je l’entends bien souvent le soir murmurer

Prendre á tèmoin le ciment des murs abîmés

Il leur promet du beau mais il se sent bien laid

En face de sa photo sur la table de chevet

À force de malentendus je suis mal-entendant

Et ces déjà-vus me rendent malveillant

Je ne fume plus mais je pars en cendres

Combien de temps me faudra-t-il encore attendre
Je ne fume plus mais je pars en cendres

                                                                     

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s