"CE QUE TU AIMES,LAISSE-LE LIBRE"

Le Sphinx de la lune



« L’enfant d’Epona, la lune celte antique et la déesse du cheval, nous guident à travers l’obscurité et s’illuminent, de tous les mystères profonds de la lune, dans les royaumes des fées.
Ses ailes lumineuses parlent au nom de la spontanéité, de la liberté, et de la rapidité de la pensée ; son genou repose sur la vieille magie de la terre constituée de terre et de pierre.
Dans le monde des humains, c’est la chaleur dorée du soleil qui fait pousser les graines, mais dans la Féerie les graines psychiques de croissance sont nourries par la lumière argentée de la lune.

Les croissances de la lune : c’est les temps jeunes. Appelez-la pour vous guider à travers l’obscurité. « 

***
Extrait du livre « Good Faeries, Bad Faeries » de
Brian Froud.
Image : Brian Froud et Wendy Froud
Publicités

Une Réponse

  1. Chantal Tytof

    superbe, ma douce, magique; loveeee; comm va Cendrichou ? TON premier cadeau a décollé vendredi, le second partira vers toi, lundi; plein de bisous à vous tous; je suis là

    4 décembre 2010 à 14 h 21 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s