"CE QUE TU AIMES,LAISSE-LE LIBRE"

l’hospice de mon âme

‎ »Il y a dans le regard des bêtes,

une lumière profonde et doucement triste

qui m’inspire une telle sympathie que mon âme s’ouvre

comme un hospice à toutes les douleurs animales. »
-Francis Jammes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s