"CE QUE TU AIMES,LAISSE-LE LIBRE"

l’exemple des oiseaux

As-tu déjà observé des oiseaux face à l’adversité ?

Pendant des jours et des jours, ils font leur nid, recueillant des matériaux parfois ramenés de très loin.

Et lorsqu’ils ont terminé et qu’ils sont prêts à déposer les œufs, les intempéries ou l’œuvre de l’humain ou d’un quelconque animal détruit et envoie au sol ce qu’ils ont réalisé avec tant d’effort.

Que fait l’oiseau ?

Il se paralyse et abandonne la tâche ?

En aucune façon. Il recommence encore et encore jusqu’à ce que les premiers œufs apparaissent dans le nid.

Parfois, très souvent avant que naissent les oisillons, un animal, un enfant, une tempête détruit une fois de plus le nid, mais cette fois avec son précieux contenu.

556532_483660294996245_1902940504_n

Cela fait mal de recommencer à zéro…

Même ainsi, l’oiseau ne se tait jamais, ni ne recule, il continue de chanter et de construire, construisant en chantant.

As-tu parfois eu le sentiment que ta vie, ton travail, ta famille ne sont pas ce que tu as rêvé ?

As-tu parfois envie de dire « assez » l’effort ne vaut pas la peine, c’est trop pour moi ?

Es-tu fatigué de recommencer, du gaspillage de la lutte quotidienne, de la confiance trahie des buts non atteints quand tu étais sur le point d’y arriver ?

Ne te préoccupe pas si dans la bataille tu reçois une blessure, il faut s’y attendre.

Réunis les morceaux de ton espérance, reconstruis-la et fonce à nouveau.

La vie est un défi constant, mais cela vaut la peine d’accepter.

Et surtout, n’arrête jamais de chanter !

Publicités

2 Réponses

  1. cela me fait penser au merle d’Amérique qui avait élu domicile sur un spot de lumière de la porte patio chez ma fille
    cet oiseau a défendu son territoire en frappant sur les vitres car il se voyait par le reflet pensant que c’est un intrus

    Enfin bref, quand la maman a eu ses petits et les a nourris jusqu’a temps de l’envol .. je ne pensais pas qu’elle aurait d’autre petits
    Alors j’ai enlevé le nid .. résultat elle a cassé ses oeufs sur le patio .. mais elle a refait un nid ailleurs

    2 septembre 2013 à 11 h 06 min

    • Ils sont tellement persévérants! Comme dit la chanson de Richard Dejardin:
      « Par-delà les frontières
      Les prairies et la mer
      Dans les grandes noirceurs
      Sous le feu des chasseurs
      Dans les mains de la mort
      Il s’envole encore

      Plus haut
      Plus haut
      Le coeur est un oiseau

      Dans les yeux des miradors
      Dans les rues de nulle part
      Au milieu des déserts
      De froid, de faim et de fer
      Contre la tyrannie
      Il refait son nid »

      2 septembre 2013 à 11 h 09 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s